Publié dans Camilla Lackberg, enquête criminelle, Erica Falck, Fjallbacka, la princesse des glaces, Passion polar, psychologie des personnages, Suède

Passion polar: La princesse des glaces de Camilla Lackberg

L’auteur: 

Camilla Lackberg est une romancière suédoise qui écrit des romans policiers dans le genre whodunit mais aussi des livres pour enfants. Elle est née le 30 août 1974 à Fjallbacka, petit port de pêche de la côte ouest de la Suède.

camilla-lackberg

Pour en savoir plus sur Camilla Lackberg, je vous invite à lire sa biographie dans la rubrique de ce blog  » Mes auteurs favoris ».

Le roman: 

 

La princesse des glaces est le premier opus de la série de romans policiers Erika Falk de princesse-des-glaces-2Camilla Lackberg. Le livre a été publié en 2003 en Suède et en 2008 en France, aux éditions Actes Sud dans la collection Actes Noirs. Il a obtenu le Grand Prix de littérature policière et le Prix International en 2008.

 

L’intrigue: 

Dans la petite ville balnéaire de Fjallbacka, en plein hiver, Erika Falk,  auteur de biographies, découvre le cadavre d’Alexandra Wijkner, une amie d’enfance qu’elle n’a pas revue depuis de nombreuses années, nue dans une baignoire d’eau gelée, les poignets tailladés. Suicide? Meurtre? Erika a des doutes, confirmés par l’autopsie qui révèle que la jeune femme, morte depuis une semaine, a été droguée avant que quelqu’un lui ouvre les veines.

Impliquée malgré elle dans cette sombre histoire, Erika, aidée du séduisant policier Patrick Hedström, n’aura de cesse de découvrir la vérité en cherchant des indices au sein de la petite communauté provinciale qui recèle, derrière ses apparences de tranquillité et de bienséance, de sombres secrets, des ressentiments et des non-dits. L’enquête fera émerger des jalousies et d’anciens contentieux que tout le monde croyait enfouis à jamais, faisant trembler Fjallbacka et sa petite bourgeoisie bien pensante. Erika, qui croyait bien connaître la ville de son enfance, ira de mauvaises surprises en désillusion, jusqu’à la découverte d’un second meurtre lui aussi masqué en suicide.

fjallbacka 2.jpg
Fjallbacka

Dès ce premier roman, Camilla Lackberg démontre son excellente maîtrise des règles de l’enquête aux multiples rebondissements: l’intrigue est bien menée, développant le mystère au fil des pages à un rythme lent ne dévoilant les clés qu’ au compte-goutte, de façon à conserver une part de surprise jusqu’à la fin. Elle démontre également son habileté à camper des personnages à la psychologie complexe et – tout à fait dans la ligne de créateurs tels que Simenon ou Chabrol – disséquer une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu’il n’y parait au premier abord.

Les personnages: 

Les personnages principaux, sont très bien décrits, dans toute leur complexité, avec leurs doutes, leurs espoirs et leurs attentes. Quant aux personnages secondaires, ils sont suffisamment développés pour leur donner une consistance et un véritable rôle dans l’histoire.

suède.jpg

  • Alexandra Wijkner, la princesse des glaces, dont le corps sans vie est retrouvé dans une baignoire gelée. Amie d’enfance d’Erica, elles se sont brusquement perdues de vue, à l’âge de douze ans, lorsque les parents d’Alexandra ont déménagé. Après des études d’histoire de l’art à Paris, elle ouvre une galerie  à Goteborg avec Francine, son amie et associée. Depuis quelques mois, elle passait tous ses week-ends à Fjällbacka dans la maison familiale.
  • Erica Falck, biographe, amie d’enfance de la victime. Venant de perdre ses parents, elle doit vendre la maison familiale de Fjällbacka, trop grande pour elle.
  • Patrik Hedström, ami d’enfance d’Erica, depuis toujours un peu amoureux d’elle. Il travaille au commissariat comme enquêteur.
  • Bertil Mellberg, inspecteur principal du commissariat. Il vient d’être muté de Göteborg après une bavure et rêve de prendre sa revanche. Beau parleur, incapable, il adore le chocolat.
  • Martin Molin: jeune inspecteur.
  • Anna Maxwell, sœur d’Erika, un peu plus jeune, mariée à Lucas. Ils ont deux enfants en bas âge.
  • Lucas Maxwell, mari d’Anna, homme d’affaires arriviste et violent. Il bat régulièrement Anna. C’est lui qui insiste pour vendre la maison de ses beaux-parents.
  • Annika Jansson, collègue de Patrik au commissariat, spécialiste des archives. C’est la bonne copine, celle à qui rien n’échappe, jamais à court de conseils.
  • Gösta Flygare : Policier chargé de l’enquête, fainéant.
  • Ernst Lundgren : idem
  • Dan Karlsson, ancien petit ami d’Erica, il est marié à Pernilla, avec laquelle il a trois filles. Pêcheur et professeur de suédois.
  • Pernilla Karlsson, femme de Dan depuis quinze ans, mère de ses trois filles.
  • Jan Lorentz, fils adoptif de la famille Lorentz. Il a hérité de l’entreprise paternelle qui emploie une partie de la population de Fjällbacka. Il avait un frère aîné, Nils, fils naturel, qui a mystérieusement disparu au début des années 1970.
  • Anders Nilsson, artiste peintre méconnu, alcoolique.
  • Vera Nilsson, veuve d’un pêcheur, elle a passé sa vie à travailler pour les autres. Elle était gouvernante chez les Lorentz. Elle continue à faire des ménages, s’occupe de son fils que l’alcool rend très dépendant d’elle.
  • Henrik Wijkner, mari d’Alexandra, il l’aimait, mais elle le délaissait. Héritier d’une grosse fortune qu’il gère.
  • Birgit et Karl-Erik Carlgren, parents d’Alexandra.
  • Julia Carlgren, sœur d’Alexandra, « vilain petit canard » de la famille, ses parents lui préféraient sa soeur aînée.
  • Nelly Lorentz, gérante d’une grosse entreprise employant la moitié de la ville de Fjällbacka, mère de Nils Lorentz.
  • Jan Lorentz, Fils adoptif de la famille Lorentz.
  • Eilert Berg, Pêcheur retraité qui est mené à la baguette par sa femme, Svea. Il est le gardien de la maison d’Alex lorsqu’elle est absente pour Göteborg. C’est lui qui découvre le cadavre en premier mais il ne dit rien.
  • Nils Lorentz, Fils de Nelly Lorentz.

Mon avis: 

Premier roman de Camilla Lackberg, j’ai été vraiment séduite par son style sobre, par sa réelle capacité à mettre en scène des personnages complexes et des lieux qui donnent de l’épaisseur à l’intrigue. La lenteur du rythme ne nuit en rien à l’intérêt du lecteur. Le prix obtenu en 2008 est, à mon sens, tout à fait justifié.

paysage-de-glace

 

Citation: 

« Il prit doucement une mèche de ses cheveux et la réchauffa entre ses doigts. De petits cristaux de glace fondirent et mouillèrent ses paumes. Doucement il lécha l’eau.
Il appuya la joue contre le bord de la baignoire et sentit le froid mordre sa peau. Elle était si belle. Flottant ainsi, sur la couche de glace.
Le lien entre eux était toujours là. Rien n’avait changé. Rien n’était différent. Deux êtres de la même espèce.
Il eut du mal à retourner la main pour ensuite placer leurs paumes l’une contre l’autre. Il entremêla ses doigts aux siens. Le sang était sec et figé, et de petits fragments vinrent se coller sur sa peau.
Le temps n’avait jamais eu d’importance quand il était avec elle. Les années, les jours ou les semaines finissaient par former une bouillasse informe où la seule chose qui comptait était ceci. Sa main à elle contre sa main à lui.
Voilà pourquoi la trahison était si douloureuse. Elle avait rendu son importance au temps. Par conséquent le sang ne coulerait plus jamais chaud dans ses poignets.
Avant de partir, il força doucement la main à reprendre sa position initiale.
Il ne se retourna pas. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s