Publié dans Angleterre, Gyles Brandreth, Les auteurs, Oscar Wilde

Passion polar: Gyles Brandreth

Sa biographie:

Gyles Brandreth est un acteur britannique aux multiples talentsgyles-bradreth-1: il travaille pour la radio et la télévision britanniques, il est député au Parlement de son pays et il écrit des romans policiers, des essais ainsi que des ouvrages sur la famille royale.

 

 

 

Il est né en 1948 à Wuppertal, en Allemagne, de parents anglais. Il passe son enfance à Londres, dans une maison située en face de l’adresse mythique du 221 B, Baker Street.

221b baker street
221 baker street

Il fait ses études dans des établissements privés de grande renommée et à l’université d’Oxford où il occupe le poste de rédacteur en chef d’un magazine. Après l’obtention de ses diplômes, il devient journaliste et producteur au théâtre. Dès l’âge de 25 ans, il participe à des émissions de radio en tant que comédien, animateur et scripteur. Puis, dans les années 1990, il anime des émissions de télévision. Mais c’est en 2007 qu’il commence sa carrière d’écrivain de romans policiers avec une série de whodunits dont le héros enquêteur n’est autre que le très célèbre poète irlandais, Oscar Wilde.

whodunit

Gyles Brandreth avait déjà publié de nombreux ouvrages non traduits en français consacrés au scrabble et à la famille royale avant de se lancer dans l’écriture de romans policiers.

La série « Oscar Wilde »:

telechargement-1

Gyles Brandreth, qui avait 3 ans lorsque ses parents se sont installés à Londres, dans le quartier de Baker Street, a rencontré un jour un vieux professeur qui avait été ami d’ Oscar Wilde dans sa jeunesse. Il faut dire que cette rencontre fut comme prophétique car Gyles, dès l’enfance, était un grand admirateur du personnage charismatique de Sherlock Holmes et sensible au charme des œuvres de son créateur. D’autant que son propre père avait connu Robert Sherard, ami et biographe d’Oscar Wilde. Ainsi, le jeune Gyles avait baigné de tout temps baigné dans un contexte propice à son oeuvre future.

sherlock-holmes

Quelques années plus tard, lorsqu’il découvrit que son idole avait été l’ami de Sir Arthur Conan Doyle, germa en lui l’idée de les réunir dans une série de polars historiques avec pour enquêteur amateur le très célèbre poète. Ayant déjà de son futur héros une connaissance que je qualifierais de personnelle, même si c’est par personnes interposées, Gyles Brandreth était tout naturellement désigné pour mener cette mission à bien. Comme il le dit lui-même, sa série était un agréable prétexte pour raconter l’histoire de la vie extraordinaire d’Oscar Wilde qui, comme lui, fut comique, tragique et fulgurante. Et comme cet homme de génie était fasciné par le mystère, il parut naturel à Gyles Brandreth de le plonger au cœur d’enquêtes criminelles dans lesquelles il pourrait déployer à loisir son esprit de déduction et son intelligence, tout en évoquant des épisodes de sa vie qu’ils soient heureux, comme son premier séjour à Paris , ou son emprisonnement à Reading.

images

Bibliographie:

  • Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles ( 2007/2008).
  • Oscar Wilde et le jeu de la mort ( 2008/2009).
  • Oscar Wilde et le cadavre souriant ( 2009/2010).
  • Oscar Wilde et le nid de vipères ( 2010/2011).
  • Oscar Wilde et les crimes du Vatican ( 2011/2011).
  • Oscar Wilde et la prison de Reading Goal ( 2012/2013).

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s