Publié dans commissaire Ricciardi, inspecteur Lojacono, Italie, Les auteurs, Maurizio de Giovanni, Naples

Les auteurs, Maurizio de Giovanni

Maurizio de Giovanni, de son vrai nom Maurizio De Giovanni Di Santa Severina, est né à Naples le 32 mars 1958. Il y vit avec sa compagne et ses deux fils.Maurizio de Giovanni

Activités professionnelles: il partage son temps entre ses activités de cadre dans le secteur bancaire, la publication de textes de théâtre et d’articles sur des sujets culturels ou sportifs, et l’écriture de romans policiers. Passionné de sport, il collabore, depuis quelques années, avec des journaux napolitains et le réseau des sports de la télévision italienne. Il a d’ailleurs écrit plusieurs ouvrages sur l’équipe de football napolitaine qu’il supporte activement.

téléchargement (1)
F C Naples

Carrière littéraire: n 2005, il participe par hasard à Tiro Rapido, un concours littéraire pour débutants consacré au polar. Il le remporte grâce à sa nouvelle intitulée « I vivi e I morti » dans laquelle il crée le personnage du commissaire Ricciardi, un flic napolitain des années 1930 confronté à un pouvoir fasciste grandissant. Elle servira de base au premier roman de la série « Commissaire Ricciardi » intitulé Il senso del dolore.  L’inverno del commissario Ricciardi ( L’hiver du commissaire Ricciardi). La série compte actuellement une dizaine de titres, malheureusement pas tous traduits en français.

Depuis ce succès, Maurizio de Giovanni consacre une partie de son temps à l’écriture de romans policiers, avec notamment une nouvelle série consacrée à l’inspecteur Lojacono, initiée en 2012 avec La Méthode du Crocodile pour lequel il a obtenu le prix Scerbanenco (prix italien récompensant un récit inédit du genre policier publié par un auteur italien dans l’année de la remise du prix, nommé ainsi en hommage au romancier de polars italien Giorgio Scerbanenco, né en 1917 et mort en 1969). Il a également écrit de nombreuses nouvelles publiées en recueils, encore non traduites à ce jour.

naples 1
Naples

Bibliographie:

Série « Commissaire Ricciardi »:

  • Le lacrime del pagliaccio , 2006, non traduit en français.
  • L’hiver du commissaire Ricciardi, titre original    Il senso del dolore. L’inverno del commissario Ricciardi éditée en 2007, traduit par Odile Rousseau et publié en 2011 par les éditions Payot et Rivages, col. Rivages/Noir.
  • Le printemps du commissaire Ricciardi, titre original La condanna del sangue. La primavera del commissario Ricciardi éditée en 2008, traduit par Odile Rousseau et publié en 2013 par les éditions Payot et Rivages, col. Rivages/Noir.
  • L’été du commissaire Ricciardi, titre original  Il posto di ognuno. L’estate del commissario Ricciardi éditée en 2009, traduit par Odile Rousseau et publié en 2014 par les éditions Payot et Rivages, col. Rivages/Noir.
  • L’automne du commissaire Ricciardi, titre original  Il giorno dei morti. L’autunno del commissario Ricciardi éditée en 2010, traduit par Odile Rousseau et publié en 2015 par les éditions Payot et Rivages, col. Rivages/Noir.
  • Le Noël du commissaire Ricciardi, titre original Per mano mia. Il Natale del commissario Ricciardi éditée en 2011, traduit par Odile Rousseau et publié en 2017 par les éditions Payot et Rivages, col. Rivages/Noir.
  • Cinq autre titres publiées en Italie entre 2012 et 2016 non encore traduits à ce jour.

Série « Inspecteur Lojacono »:

  • La méthode du crocodile, titre original Il metodo del coccodrillo éditée en 2012, traduit par Jean-Luc Defromont et publié par les éditions Fleuve Noir en 2013; réédité par les éditions 10/18, coll. « Domaine policier » en 2014.
  • La collectionneuse de boules à neige, titre original I bastardi di Pizzofalcone éditée en 2013, traduit par Jean-Luc Defromont et publié par les éditions Fleuve Noir en 2015; réédité par les éditions 10/18, coll. « Domaine policier » en 2016.
  • Et l’obscurité fut, titre original Buio per i bastardi di Pizzofalcone édité en 2013, traduit par Jean-Luc Defromont et publié par les éditions Fleuve Noir en 2016; réédité par les éditions 10/18, coll. Grands détectives » en 2017.
  • Quatre autres titres publiés en Italie de 2014 à 2017 à ce jour non encore traduits en français
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s