Publié dans bibliothèque

Pal de juillet 2017.

Voilà, c’est l’été et les vacances se profilent à l’horizon. Sélection pas très importante ce

mois-ci en raison de ma participation au jury du concours « Glissez-vous dans la peau de votre anti-héros préféré » organisé par les éditions Publibook et de mon partenariat avec les éditions du Carnet à Spirales…10 titres comprenant 3 nouveautés, 2 découvertes et 5 « suites ».

  • 2401 de Bob Boutique, une découverte: Bob Boutique est un auteur belge qui m’a 2401adressé son ouvrage pour SP; c’est donc une première pour moi car je ne connais pas son univers; il s’agit d’un thriller « humoristique », un genre propre à Bob. Je vous en dirai plus quand je l’aurais lu…

 

 

  • L’affaire des corps sans tête de J.C. Portes: première enquête de Victor Dauterive l'affaire des corps sans têtepersonnage de sous-lieutenant de le gendarmerie Nationale nouvellement créée; il s’agit d’un roman policier historique dont l’action se déroule à l’époque de la Révolution. J’ai lu le deuxième opus intitulé « L’affaire de l’homme à l’escarpin » le mois dernier, c’est donc en toute logique que je le lirai ce mois-ci afin de les chroniquer tous les deux.

 

  • Le Tricycle rouge de Vincent Hauuy: reçu en SP par les éditions Hugo-thriller; c’est le tricycle rougedonc une totale découverte car je ne connais pas du tout cet auteur. Le roman a reçu le prix Michel Bussi du meilleur thriller français 2017. Une histoire de meurtres étranges commis au Canada impliquant un profiler détruit par la vie…

 

 

  • La 7e victime de Mary London, allias Frédéric la 7e victimeTristan, écrivain français qui a endossé ce pseudo pour écrire une série de whodunit à l’anglaise selon un schéma classique; c’est le 3e épisode de cette série que j’ai décidé de couvrir dans son intégralité. Ici, il s’agit de la toute première enquête de sir  Ivory, un privé qui collabore avec Scotland Yard.

 

 

 

  • Allmen et les dahlias du romancier suisse Martin Suter: 3e épisode de la série des allmen et les dahliasenquêtes menées par le gentleman cambrioleur Johann Friedrich von Allmen passé maître dans la recherche d’œuvres d’art volées. Des histoires qui oscillent entre polar, roman d’aventure et conte satirique. Les deux premiers m’avaient tellement plu que j’ai décidé de lire les deux suivants, dont Allmen et les dahlias fait partie.

 

  • L’exception de la romancière islandaise Audur Ada Olafsdottir; seul roman de la l'exceptionsélection qui n’appartienne ni au genre polar, ni au genre thriller. L’exception raconte l’histoire de Maria dont le mari la quitte pour son collègue. J’ai beaucoup apprécié Rosa Candida, une histoire lumineuse tissée sur le thème de l’amour paternel et de l’horticulture. Une écriture toute en fraîcheur et délicatesse.

 

 

 

  • La baronne meurt à cinq heures de Frédéric Lenormand: premier épisode de la série la baronne meurt à cinq heures« Voltaire mène l’enquête »; le mois dernier j’ai lu le sixième opus intitulé « Docteur Voltaire et mister Hyde » envoyé en SP par les éditions Jean-Claude Lattès, roman que j’ai beaucoup apprécié; Donc je continue la découverte des aventures policières de notre philosophe national.

 

 

 

 

  • Viens mourir avec moi , thriller de la romancière allemande Karen Sander; SP viens mourir vavec moienvoyé par les éditions Albin Michel. Sombre histoire du meurtre d’une avocate sauvagement assassinée chez elle, dans le ventre de laquelle le meurtrier a glissé une minuscule poupée. Je sens que je vais adorer !!!

 

 

 

 

  • Sous les vents de Neptune de Fred Vargas: une de mes romancières favorites avec lasous les vents de neptune série consacrée au commissaire Adamsberg; Sous les vents de Neptune est sa quatrième enquête en partie située au Québec où le commissaire doit séjourner deux semaines pour une formation ciblée « sur le traitement des empreintes génétiques ».

 

 

 

 

  • La tête de la reine d’Edward Marston, pseudonyme de l’écrivain britannique auteurla tête de la reine de fictions historiques et de nombreuses pièces de théâtre. La tête de la reine se situe à l’époque d’Elizabeth 1ère; il évoque la vie d’une troupe de théâtre avec pour héros Nicholas Bracewell, son régisseur, menant des investigations policières dans l’univers du grand Shakespeare. Série acclamée en Angleterre!!
Publicités

8 commentaires sur « Pal de juillet 2017. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s