Publié dans alchimie, ésotérisme, Complément d'enquête, corpus hermeticum, Hermès Trismégiste, hermétisme, Thot, Zeus

Complément d’enquête n° 2: Hermès Trismégiste.

hermès t.Dans ce second dossier, je vous explique qui était Hermès Trismégiste et quel est le lien qui le rattache à l’alchimie. Très utile pour comprendre certains thrillers ésotériques…

Qui est Hermès Trismégiste?

Hermès Trismégiste serait un sage de l’Antiquité gréco-égyptienne dont l’existence réelle n’est nulle part attestée; disons que c’est un personnage mythique auquel certains philosophes des premiers siècles de notre ère ont attribué des textes mystico-philosophiques sous le titre générique Hermetica. Les hermétiques lui doivent leur nom.

Un peu d’histoire:

philippe de macédoine
Philippe II de Macédoine

En 338 avant J.C., Philippe II, roi de Macédoine, royaume situé au nord de la Grèce et correspondant à la Macédoine grecque actuelle, développa une des plus puissantes armées de l’époque et se rendit maître de toute la Grèce. Marchant sur les traces de son père, Alexandre, dit le Grand, conquit un immense empire comprenant la Grèce, l’Egypte et l’Asie Occidentale jusqu’à l’Indus. Il fonda Antioche, Pergame ainsi que 70 autres comptoirs. Arrivé en Egypte où il fut accueilli comme un libérateur, Alexandre se fit reconnaître fils d’Amon, devint Pharaon et fonda la ville d’Alexandrie.

alexandre le grand
Alexandre le Grand

Après sa mort, son empire fut démantelé et partagé entre ses généraux qui formèrent alors divers royaumes: la Syrie des Séleucides, la Grèce et la Macédoine des Antigonides, le royaume du Pont, le royaume de Pergame ainsi que l’Egypte des Lagides, royaume fondé par Ptolémée Ier. C’est alors que deux des plus anciennes civilisations du monde antique fusionnèrent leurs cultures, leurs mœurs et leurs cultes, faisant apparaître de nouveaux cultes synthétisant les dieux grecs et leurs équivalents égyptiens, ainsi que des cultes à Mystères importés de Grèce

Comment un personnage mythique est devenu une divinité?

Les Grecs donnent le nom de leur dieu Hermès à la divinité égyptienne Thot, dieu lunaire de Khemenou (Hermopolis Magna) en Moyenne-Egypte représenté par un ibis au plumage blanc et noir ou par un babouin hamadryas. Ptolémée Ier, satrape d’Egypte lors du partage de l’empire d’Alexanbre en 323 av J.C. et fondateur de la dynastie ptolémaïque ou lagide du nom de son père Lagos, introduisit le culte de Sérapis ( lié à ceux d’Apis, le taureau solaire) et de Ptah, puis fusionna avec celui d’Osiris. On en fit

ptolémée ier
Ptolémée Ier

même un dieu suprême sous le nom de Zeus-Sérapis. C’est sous son règne que l’assimilation Hermès/ Thot devint officielle, comme en témoigne le décret de l’assemblée des prêtres égyptiens gravé sur la pierre de Rosette: « Hermès Trismégiste est issu de la fusion de Thot et d’Hermès ».( Garth Fowden, Hermès l’Egyptien, 1986), « Hermès Trismégiste » signifiant « Hermès trois fois très grand ».

Qui était Hermès dans la mythologie grecque?

Fils de Zeus et de Maia, l’aînée des Pléiades filles d’Atlas et de Pléioné, Hermès naquit dans une caverne, en Arcadie, région de Grèce située au centre de la péninsule du Péloponnèse. Très rusé, il utilisait souvent

zeus
Zeus

son intelligence à des fins malveillantes. Il inventa la lyre qu’il céda à Apollon auquel il avait volé les bœufs. Il reçut de lui une houlette d’or dont il désunit les deux serpents qui, s’enroulant autour d’une baguette de laurier ( ou d’olivier), donnèrent le « Caducée », symbole du commerce, du transport, voire de l’alchimie; en effet, les deux serpents se faisant face symboliseraient les substances élémentaires, le soufre et le mercure, quand elles se trouvent en parfait équilibre.

Messager des dieux, Hermès portait le plus souvent un manteau et un chapeau; mais il pouvait parfois porter un casque ailé voire de petites ailes attachées à ses talons. Il intervenait souvent dans les destinées humaines: par exemple, au cours de la Guerre de Troie ou dans l’épopée de la Toison d’Or. Il avait de nombreuses missions: dieu des troupeaux (Criophoros); gardien des routes et des

hermès
Hermès

carrefours (Enodios); dieu des marchés, du commerce et des voleurs (Agoraios); dieu du gain (Kerdôos); dieu de l’éloquence (Logios); dieu des concours (Enagônios). Les Grecs lui attribuèrent l’invention de l’alphabet, de la musique, de l’astronomie et même de la gymnastique. Il conduisait également l’âme des morts jusqu’au Styx, rivière qui séparait le monde terrestre des Enfers en l’entourant. Dans ce cas, il portait le nom d’Hermès Psychopompos.

Qui était Thot pour les Egyptiens ?

Le dieu égyptien Thot, ou Djéhuti, était l’inventeur de l’écriture, seigneur des sages, maître du culte et de la magie et des savoirs cachés. C’est de lui que les hommes auraient reçu les hiéroglyphes donnant accès à la sagesse. Patron des scribes, gardien des rituels,

thot 1
Thot

des savoirs magiques ou sacrés, et maître des paroles divines, Thot était une figure majeure du panthéon égyptien. Son sanctuaire principal se situait à Hermopolis, en Haute-Egypte, mais on le révérait également à Thèbes et à Héliopolis, nom que les Grecs donnaient à Onou, dans le delta du Nil. Il fut souvent représenté sous la forme d’un babouin, d’un ibis noir ou blanc, ou d’un humain avec une tête d’Ibis. Dieu lunaire qui personnifiait la Lune elle-même. Seigneur du temps et des calculs, il était en charge des mathématiques, du calendrier, de la médecine et de l’astronomie. Il était assisté de Seshat, son épouse et la maîtresse des livres, qui gérait les archives et rédigeait les chroniques des rois du temple d’Héliopolis. Thot était également chargé de conduire les âmes des défunts vers le tribunal infernal; il vérifiait la justesse de la balance d’Osiris lors de la pesée des âmes. C’est à la Basse-Epoque, au moment de la conquête par Alexandre le Grand, qu’il devint un symbole cosmique universel sous le nom d’Hermès Trismégiste (Trois fois Grand).

thot

Que représente Hermès Trismégiste ?

Ainsi, Hermès Trismégiste naquit de la synthèse de deux symboles divins: l’Hermès grec et le Thot égyptien. L’attribut « Trismégiste » évoque les trois manifestations successives d’Hermès: d’abord l’inventeur de l’astronomie et de la cosmogonie; il se serait ensuite réincarné pour patronner la philosophie et la médecine; puis une nouvelle réincarnation afin de révéler l’idée du macrocosme/microcosme, cosmos/homme. La théorie a donné vie au grand oeuvre des Alchimistes, la transformation physique et mentale personnelle

hermès 2
Hermès Trismégiste

préludant à la connaissance universelle. Elle est la base de l’hermétisme ainsi que de l’herméneutique( recherche de compréhension profonde des textes religieux et théorie générale de la connaissance). Plusieurs recueils ont été attribués à Hermès Trismégiste par le passé, notamment le célèbre texte ésotérique « Corpus Hermeticum », dont on aurait retrouvé des fragments à Nag Hammani.

Corpus Hermeticum:

Ainsi, depuis le deuxième siècle de notre ère, de très nombreux écrits attribués à Hermès Trismégiste nous sont parvenus sans qu’il soit possible d’en déterminer l’origine. Ils étaient rédigés en grec, mais également en latin, en copte, en syriaque et même en arabe. Tous se présentent comme de prétendues traductions de la langue sacrée et secrète égyptienne, sans qu’aucun original n’ai été découvert pour attester cette théorie. corpus hermeticumManifestement, les auteurs sont multiples. Il s’agit toujours de révélations d’origine divine, venues d’Hermès en particulier ( n’oublions pas que pour les Grecs Hermès était le messager des dieux), d’où l’appellation d’écrits hermétiques. Il est généralement admis qu’ils émanent d’un milieu très particulier, les ayant produits en grande quantité sur une période assez longue. Il se pourrait que le milieu en question soit la classe sacerdotale égyptienne, gardienne des traditions, répondant ainsi aux acculturations répétées, notamment grecque, romaine, chrétienne puis, plus récemment, musulmane. Ces divers écrits contiennent des traités astrologiques ou magiques, des exposés philosophiques et cosmogoniques, ainsi que des enseignements à caractère religieux ou médical. On y trouve également les fondements de l’alchimie.alchimie 3

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s