Publié dans angoisse, Audur Ava Olafsdottir, énigmes historiques, bibliothèque, Christine Brunet, commissaire Adamsberg, fantômes du passé, Islande

Pal de Novembre 2017.

Déjà novembre pointe le bout de son nez annonçant la proche fin de l’année…Encore une moisson d’automne éclectique, riche en découvertes et en valeurs sûres…Du thriller, du polar, du roman scandinave, du classique et quelques surprises…images (2)

  • HX13: dernier thriller/SF de Christine Brunet que vous connaissez bien maintenantHX13, dans lequel elle reprend ses personnages fétiches, rencontrés dans certaines histoires précédentes. Un bras découvert sur la plage…Une tête livrée dans un carton au labo où travaille Gwen, la légiste de Vénus en Ré et Convergences…ça démarre fort !!!

 

 

 

  • Nouvelles histoires d’une journée ordinaire de Roger Angélo: recueil de nouvelles issu de la plateforme SimplementPro. C’est donc une totale découverte pour moi qui ne connaissais pas du tout l’auteur avant qu’il me demande de lire son ouvrage dans lequel il nous propose de « renouer avec notre imaginaire, celui qui se moque de la logique, de la réalité, du crédible »…Vaste programme !!
  • téléchargementLa feinte de l’attaquant, une enquête de Scott Manson, de Philip Kerr, reçu en SP pour le compte de Zonelivre, site auquel je collabore depuis maintenant une année. Scott Manson, ancien entraîneur de football, désœuvré et sans travail, est mandaté par le club de Barcelone pour retrouver un joueur disparu. Une double découverte: premier roman de Philip Kerr que je lis ( oui, j’ai honte !!) , ainsi que premier roman dans le monde du foot .

 

  • Le sécateur de Eric Courtial, second SP du mois et encore un nouvel auteur à téléchargement (1)accrocher à mon tableau de chasse de critique littéraire. Ici, on retrouve l’équipe qui a fait les beaux jours de Tunnel pour enquête sur un serial killer particulièrement retors et cruel. Mais chut, je n’en dis pas plus !!

 

 

  • téléchargement (2)Un lieu incertain de Fred Vargas, romancière française que l’on ne présente plus. Je continue donc sur ma lancée de re-lecture de la série Adamsberg, pour une sixième enquête qui l’entrera avec son équipe à Londres, à Paris et en Serbie.

 

 

 

  • Les ombres du passé de Thomas H. Cook; là encore unetéléchargement (3) valeur sûre du thriller américain avec ce roman psychologique où Roy, revenu au pays après vingt ans d’absence pour veiller son père agonisant, se retrouve dans l’engrenage de son passé, sortant tous les cadavres de son placard. J’ai tellement aimé Au Lieu-dit Noir-Etang que je me suis fixé pour objectif de lire tous les romans de cet auteur.

 

 

  • téléchargement (4)Cave Canem de Danila Comastri Montanari, romancière italienne qui écrit des polars historiques situés dans la Rome antique. Sur les conseils d’un blogueur passionné, je renoues avec mes premières amours, le polar historique, à la découverte du sénateur Publius Aurelius Statius, épicurien convaincu et séducteur impénitent, qui, à l’instar de nous tous, nourrit une insatiable curiosité pour les énigmes.

 

  • Le rouge vif de la rhubarbe de Audur Ava Olafsdottir, téléchargementromancière islandaise dont je vous ai présenté ici deux romans qui m’ont tellement enchantée que je continue mon parcours dans les landes glaciales de cette terre attachante autant pour sa beauté sauvage que pour la qualité de ses histoires.

 

 

 

  • téléchargement (5)Comme de longs échos d’Eléna Piacentini. Enfin, enfin, depuis le temps que je voulais le lire et découvrir l’univers de cette romancière française que je ne connais pas encore, en ayant tellement entendu de « bons échos », sans faire de mauvais jeu de mot…Où il est question d’un homme qui retrouve sa femme assassinée et de leur bébé de quelques mois, une affaire pour le capitaine Mathilde Sénéchal.

 

  • Nous avons toujours vécu au château de Shirley Jackson dans sa nouvelle traductiontéléchargement (6) intégrale, texte écrit en 1962, trois ans avant le décès de son auteur. Roman fantastique dans lequel deux sœurs et un vieil homme mal en point vivent dans une demeure patricienne de la Nouvelle-Angleterre. Les jours s’écoulent un un rituel immuable entre la cuisine et le jardin, tout juste troublés par les courses indispensables au bourg, où des regards malveillants guettent derrière chaque carreau, où chaque pas est un défi relevé, un danger affronté.

 

  • téléchargement (7)La robe Noire de Wilkie Collins, considéré comme le précurseur britannique du roman policier et du roman à suspense, très célèbre pendant l’ère victorienne pour ses romans dits à sensation. La robe Noire,roman méconnu paru en 1881, a pour héros le père Benwell, jésuite et créature diabolique. « Un tour de force littéraire qui crée l’un des plus étourdissants moments de suspense de l’oeuvre de Wilkie Collins ». Comment résister à un tel éloge !!
Publicités

2 commentaires sur « Pal de Novembre 2017. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s