Publié dans maltraitance, Passion thriller, psychologie des personnages

Passion thriller: Le Saut de l’Ange, Lisa Gardner.

L’auteur:

Lisa Gardner est une romancière américaine spécialisée dans l’écriture de romans policiers. Elle a grandi à Hillsboro dans l’état de l’Orégon. En 1993, elle obtient son

diplôme de relations internationales à l’université de Pennsylvanie. Elle est la créatrice de trois séries: « D.D. Warren », une sergent-détective au Boston Police Department; « FBI Profiler » dans laquelle on retrouve les profileurs Pierce Quincy et sa fille Kimberlylisa gardner Quincy, aidés par Rainie Conner, détective privée; « Tessa Leoni », une détective privée qui assiste le sergent Wyatt Foster.

 

Le roman:

Le saut de l’ange, Crash and Burn en version originale parue aux Etats-Unis en 2015, traduite par Florianne Vidal, a été publiée en 2017 par les éditions Albin Michel.

Le style: les passages longs alternent avec des phrases très courtes, voire nominales, et des passages en italique retranscrivant les pensées de Véro, l’enfant soi-disant disparue, ce qui a pour effet de renforcer la tension dramatique ainsi hillsboroque les doutes du lecteur: Véro existe-t-elle ou, comme l’affirme Thomas, est-elle juste issue de l’imagination de Nicole? => « Ma tête brûle littéralement. Véro. De la fumée. Ça sent le brûlé ou quoi? Soudain, la panique me prend. La fumée, les cris, le feu. La fumée, les cris, le feu. Véro, Véro, Véro. Sauve-toi. Cours. » (Page 10).

La construction du roman: deux points de vue alternent régulièrement créant un effet très troublant et particulièrement addictif : les chapitres impairs, dont Nicole est la narratrice, sont écrits à la première personne et racontent l’histoire selon la jeune femme, ses souvenirs, ses impressions, ses pensées. Les chapitres pairs, écrits à la troisième personne, racontent l’enquête et les investigations du sergent Wyatt et de son amie Tessa; le point de vue est plus neutre. Le lecteur oscille ainsi entre le développement de l’enquête et le déroulement de l’histoire, suivant les enquêteurs pas à pas, formulant ses hypothèses tout en affinant sa compréhension de l’intrigue grâce aux bribes du passé de Nicole, tentant ainsi d’assembler les pièces du puzzle. Passionnant !

Les thèmesLe saut de l’ange aborde des thèmes aussi douloureux que les violences domestiques, que ce soit les enfants ou les femmes battues, mais aussi les rapts d’enfants et la prostitution de mineures sans craindre de dénoncer et condamner de tels agissements mais avec beaucoup de dignité et de pudeur. Des sujets aussi graves, faisant malheureusement partie de notre paysage quotidien, peu importe l’endroit de la planète, devraient être au cœur d’une réflexion commune et constante jusqu’à ce qu’ils soient éradiqués de nos sociétés, aussi modernes soient-elles.

L’intrigue:ange

Au cours d’une nuit pluvieuse, Nicole perd le contrôle de son véhicule qui se retrouve au fond d’un ravin. La jeune femme, fortement commotionnée et blessée, déclare aux secours qu’il faut retrouver Vero, sa fille qui se trouvait avec elle au moment de l’accident. Pourtant, malgré les recherches minutieuses, l’enfant reste introuvable.

Détail troublant: Thomas, le mari de Nicole, déclare qu’ils n’ont jamais eu d’enfant. Qui est réellement Nicole? Serait-elle devenue amnésique suite à la commotion cérébrale dont elle a été victime? D’autres détails alertent l’instinct du sergent Wyatt, qui enquête sur les circonstances de l’accident: pourquoi les vêtements de Nicole étaient aspergés d’alcool alors que la jeune femme présentait un taux d’alcoolémie en dessous du seuil autorisé? Pourquoi chercherait-elle un enfant qui n’aurait jamais existé? Et pourquoi le levier de vitesse de l’Audi, équipée d’un contrôleur de stabilité, se trouvait-il au point mort?

Il n’y a pas de fumée sans feu…Que s’est-il réellement passé cette nuit-là? Pourquoi Nicole semble-t-elle terrorisée? Serait-elle victime d’une machination? Son mari est-il celui qu’il prétend être? Questions auxquelles le sergent Wyatt, assisté de son amie Tessa Leoni , devra découvrir dans une affaire qui s’avère bien plus complexe qu’un banal accident de la route.

L’enquête: difficultés d’intervention à cause des pluies diluviennes qui se sont récemment abattues sur la région, ayant probablement effacé tous les indices susceptibles de les aider à reconstituer les faits. Autre difficulté: la nécessité, pour les enquêteurs, qu’ils travaillent pour la ville, pour le comté ou pour les Eaux et Forêts, de se serrer les coudes dans cette région faiblement peuplée où la police manque cruellement de moyens et d’effectifs.

Les personnages:cinéma

  • Nicole Franck: narratrice; pas de famille à part son mari avec lequel elle travaille pour leur entreprise de fabrication d’accessoires de cinéma pour lesquels elle assure les peintures et finitions; très timide.
  • Wyatt Foster: brigadier du service d’enquêtes criminelles du bureau du shérif du North Country, chargé à la fois d’enquêter et de poursuivre en justice selon les lois du New Hampshire; passionné de menuiserie; en bonne forme physique; petit ami de Tessa Leoni depuis six mois; il sait s’y prendre avec les gens; se fie beaucoup à son instinct dans ses enquêtes.
  • Véro: fille « fictive » de Nicole…
  • Todd Reynes: officier de patrouille; a longtemps exercé au sein de la brigade de prévention contre la drogue.
  • Kevin Santos: agent de police surnommé « le Cerveau » à cause de sa mémoire exceptionnelle; dix ans plus jeune que Wyatt.
  • Daniel Ledo: vétéran de la guerre de Corée, est venu au secours de Nicole et a appelé les secours.
  • Thomas Franck: mari de Nicole; visage buriné d’un homme qui a vécu; cheveux bruns avec quelques mèches grises; la quarantaine, corps mince; beaucoup de charme; environ 1m80; fondateur de sa propre société de fabrication d’accessoires et de décors de cinéma.
  • Tessa Leoni: petite amie de Wyatt, ancienne inspectrice de police, travaille pour une société spécialisée dans la sécurité; veuve, mère d’une petite fille; peu coquette; yeux bleus, visage anguleux, mâchoire puissante, posture assurée, inspire le respect.
  • Sophie: fille de Tessa, neuf ans.
  • Don Frechette: dresseur de chiens policiers.
  • Sare Celik: médecin de Nicole à l’hôpital; belle femme au teint sombre et aux traits bien dessinés.
  • Jean Huntoon: jeune femme mince mesurant 1m65; travaille à la police scientifique.
  • Madame Ennis: ancienne voisine de Tessa installée chez elle à demeure afin de s’occuper de sa fille Sophie; puits de sagesse.
  • D.D. Warren: inspectrice de la Crim avec laquelle Tessa a gardé contact; cheveux courts et bouclés indociles.

Les lieux:

Le saut de l’ange se déroule dans le New-Hampshire, contrée montagneuse « avec ses petites routes en lacet ne menant jamais où vous voulez aller » (page 15), beaucoup de forêts et peu d’habitants au point que « il suffisait d’y séjourner quelque temps pour avoir l’impression de connaître tous ceux qu’on croisait et de croiser tous ceux qu’on connaissait. » (Page 38).

new hampshire
New Hampshire

Une grande partie de l’histoire se déroule dans la maison du couple Franck, « une maison coloniale grise relativement neuve. Des volets noirs, un perron surmonté d’une marquise, une allée en brique contournant un charmant par terre », telle qu’elle apparaît à Wyatt et Kevin lors de leur première visite, »un espace de 220 mètres carrés, confortable, meublé avec goût mais presque dépourvu d’objets personnels, comme des photos de famille, des bibelots et autres babioles (…) un intérieur moderne et dépouillés, curieusement froid. c’était plus un décor qu’un lieu d’habitation », détails qui intrigueront les deux enquêteurs.

Mon avis:

J’ai beaucoup apprécié ce thriller particulièrement bien construit, dans lequel on ne s’ennuie jamais. Les nombreuses précisions techniques concernant le travail de la police scientifique, notamment le matériel utilisé par l’équipe TAR afin de mesurer la trajectoire du véhicule de Nicole, ou le travail de recherche du chien policier, rendent le récit particulièrement intéressant, comme dans l’extrait suivant: « Les policiers étaient en train de dégager la zone à la demande du dresseur. Wyatt leur en avait donné l’ordre par radio (…)En règle générale, un seul chien valait cent cinquante volontaires. Annie (nom de la chienne policière) était donc leur meilleur atout. Et pour qu’elle puisse travailler dans des conditions optimales, on devait réduire au minimum les perturbations de son environnement olfactif » (Page 39).

Lisa Gardner maîtrise l’art du suspense avec maestria: la trame de l’intrigue comporte de nombreuses allusions à des événements survenus dans le passé des époux Franck, pièces du puzzle livrée au compte-goutte, attisant la curiosité du lecteur et son envie d’en savoir plus, de comprendre non seulement ce qui s’est passé la fameuse nuit de l’accident, mais aussi qui sont réellement Nicole et Thomas Franck, jusqu’à la révélation finale qui, soyez-en certains, vous scotchera au fond de votre confortable fauteuil.

Citations:saut de l'ange

« On passe tellement de temps à s’attendre au pire, toi et moi, qu’on risque de rater le meilleur. » (Page 235).

« C’est ça le mariage, n’est-ce pas? Les individualités s’effacent pour laisser la place à la dynamique qui s’exerce entre les deux membres d’un couple. » (Page 387).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s