Publié dans Passion fantastique

Passion fantastique: Nouvelles fantastiques d’une journée ordinaire, Roger Angélo.

Qu’est-ce que le fantastique dans la littérature?

Le fantastique se caractérise par l’intrusion du surnaturel dans un cadre tout à fait ordinaire, à ne pas confondre avec le merveilleux, genre dans lequel le surnaturel est accepté d’emblée comme faisant partie intégrante du récit. Je vous invite à suivre Roger Angélo sur les chemins de l’imaginaire…

L’auteur: 

« Roger Angélo, une identité d’emprunt. Un pseudonyme en forme d’hommage à ses grands-pères fantastiques dont il se sent proche aujourd’hui. Un artiste qui s’accomplit à travers les mots…Roger Angélo nour propose, au gré de ses nouvelles, de renouer avec notre imaginaire. Celui qui se moque de la logique, de la réalité, du crédible. » (4ème de couverture).

Avec ses Nouvelles fantastiques d’une journée ordinaire, recueil de nouvelles publié en 2015 par les éditions Atramenta,  Roger Angélo nous entraîne dans son univers, un univers où le fantastique, à notre insu, s’immisce dans notre vie quotidienne sous des formes diverses et variées. Avec ses mots de tous les jours, il donne la parole aux superstitions, aux croyances issues du fin fond de notre mémoire collective, croyances que notre monde moderne, dans sa rationalité toute puissante, assimile à des contes juste bons pour les enfants. Et pourtant….

Les nouvelles:fantasy-3000308_640

Dormez bien mes chéris: Quel chagrin mine la mère des deux enfants Patricia et Hugues? Une ambiance pesante: « Dans la vaste cuisine éclairée par deux lampes à pétrole, seul le crépitement du feu dans l’âtre de la cheminée rompt le silence du dîner. »

Rue Saint-Léopold: Pierrick aperçoit le fantôme du meurtrier de l’infirmière… »A onze ans, il n’aurait su expliquer les raisons de son malaise. Le silence…le froid glacial du couloir…la minuscule porte sise sous l’escalier et qui descendait à la cave…la faible luminosité qui régnait dans toutes les pièces de l’appartement… »

Les linceuls noirs: Paulin est-il la proie de cauchemars ou ses rêves sont-ils réels? « Au loin, il aperçoit les créatures qu’il craint tant. Comme chaque matin, elles sont deux et avancent silencieuses et blafardes dans leurs longues robes noires. Leur teint de craie, que recouvre une monumentale cornette blanche, souligne un large sourire qui n’arbore que l’apparence de la bienveillance. »

La Cuvellerie: Le grand-oncle de Léopold était-il un vampire? « Sur les étagères d’un buffet sans style, une impressionnante armada de têtes réduites surveille la faune muette qui s’est réfugiée dans cette pièce surchargée. Des bocaux remplis d’un liquide opaque où nagent des membres mutilés trônent sur le dessus d’une commode bancale. Entre les livres de la bibliothèque, des statuettes représentant des démons en pleine bacchanales semblent protéger les écrits mystérieux récupérés ici ou là dans les brocantes du pays. »

La gare de Chanteloup-en-Paillé: Quel mystérieux charme semble avoir envoûté la petite Adèle ainsi que le chien de la famille, Coop? « Tout s’accéléra une nuit d’octobre lorsque nous fûmes réveillés par un brouhaha incompréhensible. Les murs, le sol, les vitres, les meubles, tout vibrait dans la maison. Un cri d’un horreur insondable nous précipita dans la chambre de notre fille. »

Mont d’or: A partir de cette nouvelle, je vous lâche la main et vous laisse continuer seul votre exploration dans l’univers fantastique de Roger Angélo en espérant que vous vous y plairez autant que moi…

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s