Publié dans Angleterre, éditions du Caïman, Passion polar, prison

Passion polar: Les chiens des Cairngorms, Guillaume Audru.

Une petite virée dans les Highlands, en Ecosse, sur les traces d’hommes qui ne sont pas des enfants de chœur, le visage fouetté par le vent et la pluie, les oreilles pleines des aboiements lancinants des chiens de combat.

L’auteur:

guillaume audruGuillaume Audru, né à Poitiers en 1979, est tombé dans la marmite polar quand il était petit, avec des effets irréversibles. Jugez plutôt: enfant, il préférait lire Agatha Christie et Maurice Leblanc au lieu de Oui-Oui !! Il est l’auteur de L’île des hommes déchus et de Les sombres innocentes. Les chiens de Cairngorms est son troisième roman.

Le roman:

Les chiens des Cairngorms a été publié par les éditions Caïman en 2017. Il s’agit d’un polar que je qualifierai d’atypique, tant par sa construction que par son rythme. En effet, si son expression fluide et brute à la fois reste dans le style du genre, il en est autrement pour son architecture: les révélations sur les agissements de chaque protagoniste sont révélées par un autre personnage qui raconte une partie de son histoire se recoupant avec les autres morceaux du récit racontés d’un autre pointe de vue. Procédé qui donne l’impression au lecteur d’assister à un film en plusieurs tableaux.téléchargement (1)

Ce qui explique que les choses se mettent en place selon un rythme lent, alternant les différentes voix (une par chapitre). Peu d’action dans ce polar, et pourtant on ne s’ennuie pas une seconde. Le lecteur observe les différents protagonistes, assiste à la mise en place des éléments de l’intrigue et attend…Ce n’est qu’à la page 95, pour un livre qui en compte 202, que les choses vont commencer à bouger.

Thèmes: la vengeance, l’appât du gain, l’enfance démolie…Tout un programme savamment mis en scène.

L’intrigue:

Quatre ans après les événements narrés dans L’île des hommes déchus, Roy et Liam, âgés de 75 ans, sortent de prison pour bonne conduite. Objectif: rejoindre une planque dans les monts Cairngorms, repérer Johnny, le fils de Roy, et se venger.

Mais comme ils ne se présentent pas à l’heure dite au commissariat de Wick, ils sont déclarés fugitifs. Moïra, fille de Liam et accessoirement sergent de police, part à leur recherche. Finalement, ils retrouvent leur proie. Ils laissent à Gemma un message à l’intention de Johnny et Eddie. La tension monte au sein du trio. Mais rien ne se déroule comme Roy l’avait prévu.

Les personnages:

mountain-2564640__340
Highlands

Les personnages, des portraits d’hommes abrupts, se distinguent en deux groupes: les truands et les flics. Classique, mais efficace!!

  • Liam Holm: narrateur, 75 ans; ancien taulard.
  • Roy Grist: pote de cellule de Liam; 75 ans; autorité naturelle, droit comme un i, regard ferme; ancien contremaître de distillerie.
  • Shane Holm: fils du narrateur âgé de 50 ans; simple d’esprit, obsédé sexuel; joues rondes, yeux sombres, tignasse brune, ressemble à son père.
  • Johnny Grist: fils de Roy, frère aîné d’Edward; caractère sanguin, un peu sadique, dur en affaires, soupçonneux; ancien braqueur de banques.
  • Eddie, Edward Grist: second fils de Roy, ex-petit ami de Moïra, ancien flic, travaille avec son frère; meilleur ami de Gemma, petite amie de Johnny.
  • Gemma Kerrigan: petite amie de Johnny, ancienne vétérinaire; rousse, magnifiques yeux verts, lèvres pleines, des courbes généreuses.chien
  • Moïra Holm: fille de Liam Holm, sergent de police au commissariat de Wick; chef de Ranald.
  • Ranald Hislop: constable au commissariat de Wick; air balourd, incapable de compassion, étourdi, maladroit; en poste grâce à l’influence de son père. Moïra déteste travailler avec lui.
  • Superintendant Conal McLean: chef de Moïra, ancien chef d’Eddie; exigeant avec son personnel.

Les lieux:

Qui mieux que les paysages désolés et sauvages des monts Cairngorms, chaîne de montagne située dans les Highlands en Ecosse, pouvaient accueillir une histoire si violente et si tragique? Des lieux authentiques que « les premiers contreforts des Cairngorms. Des sommets arrondis, presque moelleux, à la pente tranquille. Quelques-uns sont enneigés. Il s’agit d’un massif qui s’abstient de pics abrupts, de station de ski pour milliardaires. Entre les cimes du Ben Mac Dui et du Cairngorm, c’est le paradis des randonneurs, des vrais amoureux de la nature » (Page 14)…et l’endroit idéal pour disparaître quand on fuit la justice !!

scotland-4059342__340
Highlands

Dans des conditions de vie rudes, qu’il n’est pas donné à tout le monde de supporter au quotidien, pour lesquelles  » il faut faire preuve d’une sacrée résistance (…)Il y a quelques villages disséminés çà et là mais pas d’agglomération offrant tous les services, des commerces, des médecins de proximité. Il faut aussi endurer la pluie récurrente, la neige qui ne manque jamais de venir l’hiver. » (Page 40)

En conclusion:

Une ambiance pesante, glauque parfois pour ce polar violent qui ne laisse place à aucune miséricorde. Une atmosphère tendue, le calme avant la tempête dans une nature sauvage, entièrement soumise aux éléments, tout comme les hommes qui y vivent. Le vent, la neige, le climat hivernal s’inscrivent à merveille dans l’élaboration du décor.

Le +: l’état d’esprit des personnages, leurs pensées donnent au roman une dimension psychologique, montrant les interactions entre chacun, la façon dont ils appréhendent les événements.highlands-and-islands-1629079__340

Citations:

« Un hurlement qui monte de derrière la maison, mais à une distance éloignée. Des aboiements qui déchirent la nuit et viennent se répercuter sur les flancs de la montagne. Des chiens. Leurs jappements rebondissent en de multiples échos qui me glacent les entrailles et viennent confirmer les rumeurs entendues en taule. » (Page 24)

« Je suis son commis, comme il se plaît à le répéter, complice d’une violence qui ne demande qu’à s’exprimer. Nous avons grandi sous les coups. Pour se faire respecter, on n’a connu que ça. Pourtant, et peut-être parce j’ai moins fréquenté le milieu que mon frère, je reste toujours à la surface des choses, optant pour la négociation plutôt que la férocité. » (Page 112)

2 commentaires sur « Passion polar: Les chiens des Cairngorms, Guillaume Audru. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s