Publié dans Non classé

Passion polar français: La vengeance de Saint-Michel, Laurent Guérineau.

Un polar « régional » écrit dans un style simple mais percutant, qui satisfera aussi bien les adeptes du genre que les lecteurs en quête d’évasion et de mystère.

L’auteur:

Originaire du Pays Gallo situé dans le sud de la Bretagne, Laurent Guérineau côtoie le milieu maritime depuis son enfance. Vouant une grande passion à sa région natale, c’est grâce aux aventures d’Alain Bivelin, son personnage enquêteur atypique, qu’il partage son amour de la mer, de la nature et de la Bretagne.

Le roman:saint michel

La vengeance de Saint-Michel a été publié en 2005 par les éditions Astoure dans la collection Breizh Noir. Le style est simple, direct, efficace, parfois percutant. Le langage est courant, émaillé de nombreuses notes d’humour dont voici un aperçu: « Une petite infirmière un peu boulotte, aux yeux et aux cheveux d’une couleur indéfinissable, entra dans la chambre à la façon d’une tornade. Ne manquait plus que le Vol du Bourdon de Rimski-Korsakov en fond sonore pour compléter le tableau. » (Page 16)… »A la maison de la presse, il trouva tout ce dont il avait besoin pour sa mise en scène. Au moment de sortir de la boutique son regard se porta sur une rangée de romans policiers d’un éditeur local, dont les titres plutôt farfelus firent réagir le jeune charpentier. -Ils n’ont qu’à venir avec moi les gars qui écrivent ça, ils auront enfin de quoi raconter des histoires qui tiennent debout. » (Page 166).

Les très nombreux dialogues font avancer l’intrigue d’une manière très vivante. Les descriptions sont peu nombreuses mais précises, notamment la description de l’épave du voilier éventré.

L’intrigue:

Alain Bivelin, coulé sur un lit d’hôpital, revit en pensées les enquêtes des deux dernières années. Peu à peu, ses souvenirs reviennent et il comprend ce qu’il fait là,, dans les service des grands brûlés. Peu après, il apprend que le « tueur du Golf de Pléneuf-Val-André vient d’être remis en liberté surveillée. Va-t-il chercher à se venger de lui?

Pendant ce temps, Caradec enquête sur le naufrage d’un yacht dans la baie de Saint-Brieuc, survenu la nuit de Noël, yacht qui n’est autre que le Belzébuth appartenant au trafiquant Griffith auquel Alain a eu affaire par le passé. Ce naufrage est d’autant plus intrigant qu’à bien y regarder, certains détails suggèrent que les causes de l’accident ne seraient pas accidentelles mais criminelles. C’est lorsqu’il se rend compte qu’un homme manque à l’appel par rapport à la liste des passagers fournie par les Anglais qu’Alain n’a plus de doute.

Les personnages:

  • Alain Bivelin: charpentier de marine, homme avenant et souriant même dans les pires situations.
  • Yves Caradec: inspecteur de police ami d’Alain.
  • Commissaire Alexandre: département de la Police criminelle de Saint-Brieuc.
  • Victor Tarin: journaliste.
  • Balot Marie: journaliste.
  • Monsieur Paul: ancien militaire, tueur relâché depuis peu en liberté surveillée.
  • Laurence: petite amie d’Alain.
  • Ludivine: petite amie d’ Yves, travaille à la police scientifique.
  • Yann: ami pêcheur d’Alain.

Les lieux:

baie de saint-brieuc
Baie de Saint-Brieuc

Bien que toute l’histoire se déroule dans la baie de Saint-Brieuc, l’auteur ne donne des lieux que les détails nécessaires à la compréhension de l’intrigue, se concentrant principalement sur l’action elle-même. Ainsi, le lecteur apprend que le petit « port de Dahouët, fenêtre maritime du Val-André, est à l’abri des tempêtes grâce à la passe qui permet d’y pénétrer. Mais le goulet formé par les deux collines qui flanquent l’entrée, renforcent les rafales de vent », précision qui aura son importance pour l’enquête.

La côte que l’on aperçoit, « vers le Sud, les lumières de la terre percent l’obscurité, scintillantes comme des étoiles dans le ciel. Le halo jaunâtre des lampadaires de Saint-Brieuc se reflète dans les brumes de la nuit et les fumées de la ville. Les lanternes des promenades et des ports de Binic et de Saint-Quay découpent la côte vers l’Ouest. A l’opposé, la digue du Val-André, rehaussée des illuminations clignotantes du casino et de celles des belles demeures, en fait de même. » (Page 41).

En conclusion:téléchargement

La vengeance de Saint-Michel est un récit policier aux actions concrètes, sobrement décrites, ménageant suspense: « Dans la grange, il entend parler. Il y a du monde, certainement des flics. Comme ceux qu’il a vus tout à l’heure, planqués à droite de l’entrée du hameau. Il longe les ronces au risque de s’y accrocher, le voilà dans le jardin du voisin. » (Page 133)…et scènes d’action crédibles: « Alain s’agrippa au bastingage et regarda de plus près en collant son masque sur une vitre. Soudain, le visage laiteux d’une femme heurta l’autre côté du carreau. Alain, pris de panique, lâcha prise et, dans son geste, perdit son masque. » (Page 52).

Le récit assez court (185 pages) se déploie à un rythme haletant, les scènes s’enchaînant sans temps morts. Les investigations des enquêteurs mêlées aux préoccupations d’Alain concernant son entreprise et la libération de monsieur Paul, donne toute sa vraisemblance à l’histoire.

Le +: rappel des deux épisodes précédents dans un prologue concis. Un bon polar qui se lit en deux temps trois mouvements et vous fait passer un agréable moment de lecture.

Citations:

« Alexandre le regarda en soupirant, sans rien trouver à lui répondre. Yves sortit sans rajouter un mot du bureau de son supérieur. Il était content d’avoir fait comprendre à ce dernier que, malgré tout, tous les deux, ils se ressemblaient beaucoup dans leur façon de travailler. » (Page 127).

« Sur le retour, Alain exultait. Prudent, il ne poussa pas la machine et se contenta de tester les différents comportements de l’engin sur la portion d’autoroute qu’il emprunta pour aller de Langueux à Saint-René. Le fond de l’air était plus que frais mais il s’en foutait. Le reste du monde aurait bien pu s’arrêter de tourner qu’il ne s’en serait même pas aperçu. » (Page 154).

Publicités

2 commentaires sur « Passion polar français: La vengeance de Saint-Michel, Laurent Guérineau. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s