Publié dans amour, Passion thriller

Passion thriller : Âmes sœurs, John Marrs.

L’auteur:

John Marrs est un journaliste free-lance basé à Londres, spécialisé dans les interviews de célébrités du monde de la télévision, du cinéma et de la musique pour des journaux

internationaux et des magazines. Il a écrit deux romans, à ce jour inédits en français, publiés en Angleterre en 2013 et 2015. Il travaille actuellement sur son quatrième roman.

Le roman:

Ames soeursThe one en version originale parue au Royaume-Uni en 2016, a été publié, dans sa version française, le 1er février 2018. Il a été sélectionné par l’émission Le cercle de lecture de la BBC2. Le style est fluide, agréable à lire. Les nombreux chapitres sont chacun attribués à un des personnages de l’histoire sans qu’aucun lien amical, professionnel, familial ou sentimental ne les unisse entre eux.

john marrs.jpg
John Marrs

Le thème principal abordé par l’auteur est la poursuite du bonheur, le désir de trouver son « âmes sœurs », poursuite qui, malheureusement, peut parfois reposer sur un mensonge: la tentation de montrer aux autres une autre personnalité que la sienne propre, avec les éventuelles conséquences désastreuses qui peuvent en découler.

Théorie de l’attirance: tout le concept de l’histoire repose sur la théorie de l’attirance instinctive: « Quand on rencontre quelqu’un pour la première fois, on sait tout de suite si la personne vous plaît ou pas. » (Page 204) =>Mais sur quels critères subjectifs repose cette attirance? « Eh bien, je me suis intéressée à ce qui plaisait, chez les gens: si c’était leur visage, ou bien la forme de leur corps, leur manière de bouger, etc. Et puis j’ai cherché à savoir s’il y avait autre chose, derrière cette attirance physique… » (Page 204).

L’intrigue:

A la recherche du grand amour? Tout un chacun désire rencontrer son âme sœur, la personne à laquelle nous sommes destinés, selon le mythe platonicien de l’androgyne tel qu’il est relaté par le personnage d’Aristophane dans le Banquet : l’androgyne est un être heart-3156765_640composé de deux parties, l’une mâle, l’autre femelle. Ayant provoqué la colère de Zeus, celui-ci les sépara en deux moitiés, les condamnant à rechercher éternellement sa partie manquante, d’où la quête éternelle de sa « moitié » à laquelle chaque humain consacre une bonne partie de sa vie.

Or, grâce à MariezVosADN, il est désormais possible, via un simple test ADN, de sa voir qui est notre binôme génétique, assurant ainsi un amour fort et profond. Dans le monde entier, des millions d’individus passent le test. Des couples se font et se défont. Parmi eux, Jade, Mandy, Nick, Christopher et Ellie. Persuadés d’avoir enfin trouvé l’amour de leur vie, celui ou celle qui les aimera de manière inconditionnelle et les accompagnera sur le chemin de leur existence jusqu’au bout.

Et si le test n’était pas fiable à 100 %, que se passerait-il? Les quatre personnages ne se doutent pas un instant, quand ils reçoivent les résultats de leur test, que leur vie va être chamboulée à jamais, pas forcément pour le meilleur. Car même une âme sœur peut cacher de terribles secrets…

Les personnages:

  • Mandy: yeux bruns, cheveux noirs, teint olivâtre; trois sœurs plus jeunes mariées; divorcée de Sean, son amour d’enfance, 37 ans; chef d’équipe dans le service de vente par téléphone d’un fournisseur d’électricité.
  • Christopher: 33 ans; cheveux brun-roux, traits juvéniles, anguleux, corps tonique; graphiste free-lance pour des revues de luxe; caractère déterminé, aime dominer, maîtriser, manipulateur, facultés d’adaptation; recherche toujours l’attention des autres.
  • Jade: a financé elle-même ses études de tourisme; yeux bleus, cheveux roux bouclés, teint pâle; caractère fougueux; travaille à la réception d’un hôtel; se sent éternellement en colère et frustrée par sa vie.
  • Nick: 27 ans; fiancé avec Sally de cinq ans son aînée; travaille dans une entreprise de publicité.
  • Ellie Ayling: célibataire sans enfants; à la tête d’une multinationale.
  • Sally: fiancée de Nick; cheveux noisette, yeux gris, pommettes anguleuses
  • Deepak: ami de Nick et Sally; mari de Sumaira.
  • Sumaira: épouse de Deepak.
  • Richard: binôme de Mandy; cheveux coupés ras couleur brun clair, yeux d’un bleu très pâle; dents blanches parfaitement alignées; globe-trotter, sportif.
  • Amy: binôme de Christopher; inspectrice à la Metropolitan Police au service répression des fraudes; longs cheveux noirs, lunettes branchées, très mince.
  • Kevin: binôme de Jade; cheveux et sourcils d’un blond presque blanc; corps fin et musculeux, bronzé; vit dans une ferme en Australie.
  • Mark: frère de Kevin.
  • Alex: binôme de Nick; kinésithérapeute; homme très viril, dégageant beaucoup d’assurance.

    nature-1593406_640
    âmes soeurs
  • Timothy Hunt: binôme d’Ellie; corpulence moyenne, chevelure sombre un peu dégarnie, barbe; travaille dans le domaine de l’informatique; homme assez banal mais authentique et gentil.
  • Chloé: sœur de Richard.

Mon avis:

L’ intérêt d’ Âmes sœurs est que l’auteur amène le lecteur à réfléchir sur des questions posées d’une manière accrue par notre société moderne: la vie se résume-t-elle à des relations virtuelles, via les réseaux sociaux? N’est-ce pas une façon de fuir un quotidien souvent perçu comme terne et sans aucun intérêt en s’inventant une vie plus riche au lieu de s’impliquer dans des relations humaines plus concrètes? Instrumentalisation qui coupe les gens de l’essentiel…

Quels sacrifices serions-nous prêts à faire pour trouver le grand amour? S’exiler à l’autre bout de la planète? Remiser nos rêves et idéaux pour faire sa vie avec un inconnu sous prétexte que ses gènes le désignent comme étant notre binôme? Compromission et éthique…Sens des responsabilités et grain de folie…Telle est la question.

Cela dit, l’intrigue est trop longue à se mettre en place, la première moitié du roman étant consacrée à l’histoire personnelle de chaque personnage avec son binôme. Cela love-3141228_640ressemble plus à de la romance pour jeunes adultes qu’à un thriller, genre qui, je l’avoue, n’est pas ma tasse de thé. Je me suis un peu ennuyée dans cette première partie: des personnages un peu superficiels, des pistes intéressantes qui méritaient d’être exploitées d’une manière plus approfondie. Je m’attendais à plus de suspense, à ce que l’enquête concernant les meurtres en série de jeunes femmes soient plus présente dans le scénario. Heureusement, la seconde partie du roman répond plus efficacement au genre thriller, pour ma plus grande satisfaction.

Citations:

« Est-ce que le fait de penser que nous sommes faits l’un pour l’autre suffit à notre bonheur? N’aimerions-nous pas en avoir la certitude, une bonne fois pour toutes? » (Page 19).

Publicités

20 commentaires sur « Passion thriller : Âmes sœurs, John Marrs. »

  1. Très bonne chronique ! C’est vrai que l’intrigue du serial killer n’est pas très développée au profit de la réaction des autres personnages et de cette attraction réciproque due au gêne ADN découvert. Mais le suspense est présent et l’originalité des situations aussi.

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne crois pas que penser que nous sommes fait l’un pour l’autre suffise à notre bonheur. Si on se croise les bras, sans cultiver la vie à deux, le bonheur se sera pas au rendez-vous.
    C’est mon opinion.
    Belle plume
    A très bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s